Skip to content

Castigat Ridendo Mores Dissertation Format

« Castigat ridendo mores »

Sur les origines de la formule attribuée par Molière à Santeuil (ou Santeul)

La formule ne semble pas être « de » Molière, même si elle peut s’appliquer à sonthéâtre. Quelle est l’origine de cette citation ?
Premières pistes : Dans le premier placet sur Tartuffe, Molière cite la formule comme étant du poète Jean Santeuil (dont Hyacinthe Rigaud a fait le portrait,actuellement au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux). Elle aurait été la devise des comédiens italiens (déjà du temps de Molière ?), en tout cas c’est chez les Italiens que Marivaux l’aurait trouvée etfaite sienne, paraît-il (cf. Trivelin dans L’Ile des esclaves, sc. 2). Mais on lit aussi que la citation serait... de Horace. 
Après vérification, la formule n’apparaît pas chez Horace. Le verbecastigare est d’un emploi relativement rare. La formule est probablement une création des recentiores, et pourquoi pas de Jean de Santeuil, mais comme c’était un poète, donc imprégné de Virgile, on peut lesoupçonner d’avoir joué peut-être sur les sonorités de l’hémistiche de l’Énéide (IV, 405-407) « castigantque moras » (moras : « les retards » / mores : « les mœurs », aucun rapport bien sûr). « Parsgrandia trudunt obnixae frumenta umeris, pars agmina cogunt castigantque moras, opere omnis semita feruet » (comparaison des Troyens quittant Carthage en douce à des fourmis affairées : « Les unes, detoute la force des épaules, poussent d’énormes grains ; les autres rallient les troupes et [châtient les retards] harcèlent les retardataires : toute la route n’est qu’agitation et travail »,traduction de Bellessort) – cela mettrait le « castigat mores » sous le signe de l’aiguillon, du travail...
Pourtant, si la formule n’apparaît pas telle quelle chez Horace, l’idée est pourtant bien dans sonArt poétique : « aut prodesse volunt aut delectare poetae / Aut simul et iucunda et idonea dicere vitae. » (v. 333-334) ; « Omne tulit punctum, qui miscuit utile dulci / Lectorem delectando...

"dissertation:le rire corrige les moeurs dans la comédie du xviiième"

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - Question simple

    Tweet   

Plan complet de l'échange

 . cliquez sur les éléments ci-dessous pour consulter gratuitement le sujet, sa correction & les documents attachés.
 
 
Enoncé & travail avant correction
La devise de la comédie est "Castigat ridendo mores". En quo ...  suite
    
 
 Il faut noter que cette pièce cr ...  suite